Cendrine Browne

ÉQUIPE NATIONALE & ESPOIR OLYMPIQUE

Tout qu'un parcours!

J’ai commencé le ski de fond tard, soit à 15 ans, après ma première participation aux Jeux du Québec! J’avais tellement aimé la compétition et la sensation de glisse que procure le de ski que j’avais supplié ma mère de m’inscrire dans le club local : les Fondeurs Laurentides. À ma première année avec cette équipe, je suis arrivée 4e dans mon groupe d’âge aux Championnats canadiens au Yukon. À ma deuxième année de compétition, j’ai gagné les Championnats canadiens à Canmore. À ma troisième année, j’ai été prise sur l’Équipe du Québec. À ma quatrième année, en 2013, j’ai été acceptée sur le Centre National d’Entrainement Pierre Harvey à Québec, ainsi que sur l’Équipe Nationale junior. La même année, j’ai accompli le meilleur résultat de ma courte carrière : 15e au monde, lors des Championnats du monde en République Tchèque. Ce résultat a été la meilleure performance nord-américaine, ce qui m’a valu le prix de la meilleure skieuse nord-américaine par Ski Trax. Ce résultat est également parmi les 4 meilleurs résultats de tous les temps dans l’histoire de Ski de fond Canada aux Championnats du monde junior. Je me souviendrai toujours du moment où, à l’arrivée, je voyais les noms de coureuses défiler sur l’écran géant et que mon propre nom s’est arrêté, en même temps que mon cœur, à la 15e position.  Cet excellent résultat m’a amené à être choisie sur l’Équipe nationale senior. Il est extrêmement rare de passer directement de  l’Équipe nationale junior à l’Équipe nationale senior. En 2014, lors de l’année olympique, j’ai été choisie pour être porte-parole pour Petro Canada et j’ai même participé à une annonce publicitaire qui était diffusée à la télévision durant les Olympiques (https://www.youtube.com/watch?v=GcjLQnjHnLA). Les années ont passé, j’ai grimpé les échelons plus vite que quiconque, j’ai participé à 1 Championnat du monde junior, à 2 Championnats du monde U-23, à 1 Championnat du monde senior (où j’ai fait une spectaculaire 26e place, performance qui n’avait pas été faite depuis 10 ans par une canadienne), j’ai fait le Ski Tour Canada et j’ai eu plus de 50 départs en Coupe du monde. J’ai toujours aimé compétitionner, mais là-bas, avec les meilleurs au monde, c’est autre chose. Je crois que j’ai enfin découvert ce qui m’accrochait : courser en Coupe du monde Bref, j’entame maintenant ma huitième année de ski en étant choisie pour une 5 année consécutive sur l’Équipe Nationale senior. J’ai aussi été reprise au Centre National d’Entraînement Pierre Harvey pour une 6e année et là-bas, j’ai l’occasion de côtoyer des grands athlètes tels qu’Alex Harvey. Finalement, je suis au 2/3 de ma pré-sélection olympique, étant donc parmi les espoirs pour 2018! Tout va si vite pour moi, mais j’imagine que c’est parce que skier me rend heureuse et me donne des ailes.

En ce qui concerne mon parcours scolaire, j’ai fait mon secondaire au programme d’éducation international (PEI) où j’ai terminé mon secondaire 5 avec une moyenne générale de 93%, en obtenant une bourse d’entrée au Cégep de St-Jérôme. Au Cégep, j’ai fait un an en sciences nature pour me rendre compte que ce n’étais pas mon domaine. J’ai donc poursuivis en sciences humaines.  Mon plan initial était de faire mon Cégep en trois ans tout en faisant du sport. À cause de la grève étudiante, mon parcours s’est prolongé en 3 ans et demi. J’ai obtenu mon DEC à l’automne 2013 avec une cote R de 30,02 et une moyenne générale de 88,71%.  Ayant terminé à l’automne, j’ai  commencé mes études universitaires à l’hiver en études libres puisque mon programme commençait seulement l’automne suivant et je ne voulais pas perdre plus de temps. Je suis donc rentrée en éducation physique en 2016 et je viens tout juste d’être acceptée en intervention sportive, ayant changé mes futurs plans de carrière. Depuis 2 ans, je fais mon baccalauréat conjointement avec un certificat en administration, qui se fait à distance, afin de toujours avoir des cours avec moi quand je pars pour de longues périodes. Je rêve de travailler au COC plus tard et de redonner toute l’aide que j’ai eue en sport en partageant ma passion. Par ailleurs, en ce qui concerne mon implication sociale, avec le programme Équipe Québec, j’ai la chance de faire plusieurs conférences dans des écoles primaires et secondaires et même lors de remises de bourses, pour parler de mon parcours  peu habituel et pour dire aux jeunes de poursuivre leurs rêves. J’aime voir les étoiles dans les yeux des jeunes lorsque je leur raconte mes voyages, mes compétitions, ma passion pour le ski, mon cheminement, les belles expériences que m'apporte le ski et surtout comment il est important de rêver.

C’est ce que je fais à ce jour; je continue de poursuivre mes rêves…

Propulsé par Medalist