Cendrine Browne

ÉQUIPE NATIONALE & ESPOIR OLYMPIQUE

Constance

Constance est un mot qui décrit bien mon début de saison. Et la constance est également clé à une excellente saison, un super classement et beaucoup de points. 

J'ai commencé la saison 2015-2016 en étant constante et je compte bien continuer sur cette voie. Le début de ma saison a été excellent, soit mon meilleur en carrière. Dans les années précédentes, j'avais beaucoup de difficulté à commencer fort la saison, mais depuis l'année passée, j'ai bien amélioré ce point. En ce moment, je suis deuxième au classement de la Noram et je vous écris présentement de l'aéroport, où j'attends mon vol vers l'Europe. Je fais partie des quatre filles au Canada qui se sont classées pour aller faire des quelques Coupes du monde et Coupes OPA du 28 décembre au 25 janvier.

J'ai réussi à me classer pour cette série de compétitions, qu'on appelle le Tour B, grâce à mon classement lors des premières courses de la saison. 

Celles-ci ont commencé à Canmore en Alberta pour se poursuivre à Silverstar en Colombie Britannique.

À Canmore, la première course, soit le 5 décembre, était un 5 km classique. Lors de cette première course, le fartage n'était pas excellent, je ne m'étais pas échauffée à mon goût et j'étais stressée. Ce mélange de circonstances a fait que j'ai sous performé. Je me suis sentie horrible pendant ma course. Il y avait longtemps que je n'avais pas eu d'aussi mauvaises sensations. J'ai terminé 15e. J'étais tellement déçue! Mais j'ai réussi à me rencentrer et à me concentrer sur la course du lendemain: un 10 km skate départ de masse, une course que j'aime faire. Puisque j'étais celle qui avait le plus de points à cette course, j'étais placée tout en avant au départ. Il y avait 50 filles derrière moi, mais ça ne me stressait pas. Quand le départ a été donné, j'ai commencé à skier et 20 mètres plus tard, j'ai touché mon bâton avec mon ski et celui-ci s'est cassé net. Intérieurement, je me disais que je n'avais vraiment pas de chance en ce début de saison... J'ai essayé de ne pas paniquer et de rester concentrée sur la tâche à faire: trouver un autre bâton. Du coin de l'oeil, je voyais mon entraineur courir derrière moi avec un autre bâton, mais il n'était pas du bon côté de la piste et il y avait 50 filles dans le chemin... De l'autre côté de la piste, il y avait un entraineur d'une autre équipe qui me tendait un bâton. Sans hésiter, j'ai lancé mon bâton cassé le plus loin que je pouvais pour éviter que des filles s'enfargent et j'ai attrapé le bâton qu'on me tendait. Il était 10 cm trop long. Bon, ça allait faire pour l'instant. J'étais maintenant en milieu de peloton à cause de cette malchance. Plus loin, une autre fille cassa son bâton aussi. Je la voyais s'énerver et en chercher un autre. Je me suis dit qu'elle perdait trop d'énergie en agissant ainsi et ne voulant pas faire la même erreur, j'ai gardé le bâton trop long et j'ai remonté tranquillement jusqu'à l'avant du peloton. Au sprint final, j'ai réussi à terminer 3e. Pas si mal, malgré un bris de bâton et un10 km fait avec un bâton beaucoup trop long! J'étais satisfaite.

Nous avions une journée de pause et puis mardi le 8 décembre, nous avions un sprint classique. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, car le sprint était long, soit de 1.5 km et il était difficile. Malgré tout, j'ai gagné la qualification de 4 secondes, ce qui est énorme en sprint! J'étais folle de joie! En vague, j'ai gagné mes quarts de finale, mes demis et je me suis rendue en finale A, pleine d'espoir. Tout peut arriver en finale. Je me suis battue fort et j'ai fini 2e! J'étais vraiment contente, car les sprints ne sont habituellement pas ma force. Quelle belle journée!

                       Mon entraineur qui me parle de tactiques

                                        Durant le sprint

Le lendemain, nous avons pris l'avion pour aller à Silverstar où la suite des courses se passait. Le samedi 12 décembre, nous avions un sprint skate. Cette fois, le sprint était court. Je me suis qualifiée 8e J'étais bien déçue, puisque lors des derniers sprints, je m'étais qualifiée 1ère. Mon entraineur me dit que je pouvais battre ces filles devant moi en vagues. C'est vrai, je pouvais améliorer ma position. J'ai gagné mes quarts de finale, puis en demi finale je suis arrivée 4e et habituellement ils prennent les 2 premières pour aller en finale A. J'étais déçue. Je croyais que j'allais aller en finale B. Surprise! Notre vague était tellement forte que les deux «lucky loosers» étaient dans ma vague! Alors mon amie Marie, qui était 3e de la vague, et moi avons donc réussi à aller en finale A. Nous sautions de joie! Aujourd'hui, la chance était avec moi. En finale A, j'ai réussi de peine et de mal à finir 4e. J'étais super contente, car je n'aurais pas pensé finir aussi haut dans le classement.

Finalement, le dimanche 13 décembre, nous avions un 10 km skate départ individuel, ma course préférée. Malheurement, j'ai manqué d'agressivité dans cette course là et j'ai terminé à 0.4 secondes du podium. J'ai donc encore fini 4e. J'étais bien déçue d'avoir raté le podium de si peu!... Au moins, je savais que j'étais en forme pour le Tour B!

Encore une fois, un gros merci à tous mes commanditaires RSSW, Al Dente et Opticité ainsi qu'à tous les gens qui me supportent constamment. C'est tellement apprécié!

Je vous donnerai des nouvelles de mon voyage en Europe,

Cendrine :) 

Back to Home
  • Logo print en
  • Can fund logo
  • Img 2703
  • Alcoa
  • Aldente
  • Ted kalil
  • Logo julbo seul
  • Logo cstj
  • Logo1
  • Bf blue logo.jpg
  • Sportlog logo rbg hires
  • Rossignol
  • Exel

Propulsé par Medalist