Cendrine Browne

OLYMPIENNE

Les Coupes du monde d'avant Noël, des nouvelles!

Compte tenu que je veux mettre toute mon énergie et mon temps sur mes entraînements et mes compétitions, je n’ai pas pu donner à tous autant de nouvelles que je l’aurais souhaité. Denis, qui me conseille depuis quelques années, m’a proposé de rédiger quelque chose afin de me faciliter la tâche. Voici donc un texte qu’il a écrit suite à un appel que nous avons eu.

On répètera probablement l’exercice au cours des prochaines semaines.

Merci, bonne lecture et Joyeuses Fêtes à tous!

Des nouvelles de Cendrine

Tout d’abord, Cendrine se porte à merveille. La forme est excellente, là d’ailleurs où c’était prévu qu’elle soit et en ligne pour atteindre son objectif ultime, une participation aux Jeux olympiques en février.

La saison a débuté par un réveil brutal à Ruka en Finlande. Alors que c’était sa toute première course Cendrine a affronté entre autres une horde de Scandinaves qui avaient déjà pour la plupart participé à des courses et qui de plus étaient là pour se tailler une place dans leurs équipes nationales respectives. Malgré des résultats en demi-teinte, les sensations de course étaient bonnes et elle a été la meilleure Canadienne à la poursuite en style libre, son épreuve de prédilection.

Pour ce qui est de Lillehammer, Cendrine a participé au sprint en préparation du skiathlon du lendemain lors duquel, malgré une chute, elle a réussi à se maintenir avec un peloton pour terminer 45e l’équivalent par contre d’une 31e place, à une toute petite position de la 30e place, le dernier critère qui lui permettra d’être sélectionnée pour les Jeux. Fâchant dit-elle, mais motivant!

Les fondeuses se sont retrouvées la semaine suivante à Davos où l’altitude l’avait empêchée l’an passé d’avoir de bonnes sensations. Un sprint le samedi l'a préparée, en vue de la course de dimanche, où elle obtiendra le meilleur temps des Canadiennes, à 30 secondes d’un « top 30 ». En prime, des sensations pas mal meilleures que l’année précédente.

Départ jeudi le 14 décembre pour Toblach où elle participera entre autres au 10 km style libre de samedi, sa dernière vraie opportunité d’obtenir la tant souhaitée 30e place.

Si toutefois notre fondeuse n’atteint pas son objectif de se classer parmi les 30 meilleures, elle devra revenir au Québec et se mesurer aux autres Canadiennes lors des sélections qui auront lieu au Mont Ste-Anne au début de janvier. Souhaitons-lui donc la meilleure des chances pour la fin de semaine qui s’en vient!


Sur une note plus personnelle, Cendrine adore la vie de fondeuse internationale qui l’amène à voyager et à voir de nombreux pays tous les plus enchanteurs les uns que les autres. L’organisation de tout ça ne l’embête pas du tout la preuve c’est qu’elle a déjà fêté Noël avant de partir au cas où elle ne reviendrait pas au Québec😉

Elle a vraiment le goût de continuer, plus motivée que jamais à s’accomplir dans ce qu’elle fait.

En terminant, quelques anecdotes :

Sa ville favorite : Davos ces temps-ci toute illuminée, entourée de montagnes avec ses arbres chargés de neige.

Son séjour le moins séduisant : la compétition à Ruka où il faisait noir à 14H00 et où patates et sauce brune composaient principalement le menu.

Son endroit préféré pour la nourriture : la Norvège où on peut manger à tous les repas du succulent saumon.

Un moment cocasse : l’entrainement en salle de musculation à Davos avec des vêtements « normaux », le camion transportant leurs bagages étant tombé en panne😉 Semblait-il que c’était un peu gênant!

À bientôt pour d'autres nouvelles!

*Merci à Reese Brown et à Nordic Focus pour les photos

Back to Home
  • Logo print en
  • Can fund logo
  • Img 2703
  • Alcoa
  • Aldente
  • Bf blue logo.jpg
  • Ted kalil
  • Logo cstj
  • Logo1
  • Sportlog logo rbg hires
  • Rossignol
  • Exel
  • Julbo logo1
  • Routine logo   natural deodorant black

Propulsé par Medalist