Cendrine Browne

ÉQUIPE NATIONALE & ESPOIR OLYMPIQUE

Retour sur le Tour B et les dernières Noram

Bonjour à tous,

Maintenant que la saison est terminée, j'ai enfin eu le temps d'écrire un article! Je vais commencer par vous parler du Tour B auquel j'ai participé après Noël ainsi que des trois fins de semaine de courses suivant le Tour B. J'écrirai un article sur mon incroyable expérience au Ski Tour Canada un peu plus tard.

Le Tour B a débuté en Autriche, à Obertiliach, où nous avons resté une semaine et demi pour faire de l'entrainement. À Obertiliach, il n'y avait pas de neige. On voyait le gazon, et celui-ci était vert. Fort heureusement, au centre de ski il y avait une piste de neige articifielle d'environ 6 à 7 km (ce qui est très long pour une piste de neige artificielle). Malheureusement, j'ai attrapé une gastro qui s'est manifestée le deuxième jour suivant notre arrivée. J'ai été chanceuse, celle-ci n'a pas duré très longtemps. Mais j'étais cependant faible et j'ai même perdu connaissance à la table, alors que nous mangions le diner! Après cet événement stressant, j'ai pu reprendre l'entrainement deux jours plus tard. À cause de ce petit imprévu, je n'ai pas pu faire la course de préparation qui avait lieu la même fin de semaine. 

                   À Obertilliach (petit problème de photo!)

Nous avons quitté Obertiliach après une semaine et demi pour nous rendre à Planica, en Slovénie, où avaient lieu 3 courses qu'on appelle OPA (je n'ai jamais su que voulais dire ces lettres, mais j'ai su que ça signifait que tous les pays d'Europe y participaient, faisant que ces courses étaient un niveau sous les Coupes du monde). La première course était un sprint de 1,2 km. Les sprints n'étant pas ma force, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Je me suis qualifiée de justesse, soit avec une 30e position pour les quarts de finale. En quart, impressionnée par la vitesse incroyable de ces filles, je me suis fait éliminer. Une des filles du Canada, Emily Nishikawa, a cependant réussi à se hisser jusqu'en 6e place et nous étions très fière d'elle. Le lendemain, nous avions un 10 km classique. Malheureusement, j'ai fait un mauvais choix de skis en plus de ne pas me sentir si bien durant la course. J'ai terminé au 23e rang. J'étais très déçue. Mais je me suis reprise le lendemain en terminant au 9e rang à 25 secondes du podium. J'étais très satisfaite de ma performance! 

                            Planica (qui se prononce Planitza)

Après les courses, nous avons quitté Planica pour nous rendre à Toblach/Dobbiaco en Italie, où nous allions nous entrainer pour la semaine suivante, en attendant les prochaines courses. Là-bas, il y avait au moins 35 km de pistes, ce qui était extraordinaire! 

Puis, nous sommes retournés à Planica où avaient lieu une Coupe du monde. La Coupe du monde était composée de deux courses: un sprint skate 1.2 km et un sprint en équipe. Pour le sprint, je voulais juste améliorer mon temps de la semaine précédente et mieux le skier. J'ai terminé en 42e place à 3 secondes de passer en quarts, soit mon meilleur résultat en Coupe du monde jusqu'à présent. 

Dahria et Maya, deux de nos skieuses canadiennes on terminé au 31 et 32e rang, à quelques centièmes de passer en quarts de finale! Nous étions si excitées pour elles! Cela nous montrait à quel point c'était possible pour nous de faire un top 30 en Coupe du monde. En après-midi, nous avons regardé les vagues au site de course. Comme c'était impressionnat de voir les meilleurs athlètes au monde voler sur la neige à toute allure! Puisqu'en Europe le ski est beaucoup plus populaire, il y avait tellement de gens qui encourageaient, c'était impressionnant!

        L'ambiance était à son comble! Il y avait tellement de gens!

Le lendemain, nous avions le sprint en équipe. Les équipes étaient composées d'Emily et moi et de Maya et Dahria. J'ai vraiment aimé cette épreuve en équipe! Emily et moi avons terminé au 15e rang et nos coéquipières au 19e rang. Nous étions contentes. 

Après les courses nous avons conduit jusqu'à Ramsau où nous nous sommes entrainés pendant 4 jours. À Ramsau, il venait de neiger et les conditions étaient incroyablement belles. Contrairement au reste de l'Europe, il y avait un beau réseau de pistes. 

Le jeudi même, nous avons conduit jusqu'à Nove Mesto où avait lieu les dernières courses du Tour B, soit une autre Coupe du monde. La première course était un 10 km skate. J'étais tellement stressée parce que les 10 km skate sont habituellement ma force et je visais le Top 30. Le stress ne m'a vraiment pas aidée... J'ai bien parti la course, mais après deux kilomètres, mes jambes sont devenues lourdes à cause du stress. Pour aider le tout, Thérèse Yohaug, meilleure skieuse au monde partait juste derrière moi! Celle-ci me dépassa après environ 1,5 km... Heureusement, mon mental ne m'a pas laissé tomber. J'ai donc été capable de pousser, mais loin de ce que j'étais capable de faire. J'ai fini en 54e place. J'étais déçue bien sur, mais mon entraineur m'a dit que c'était normal. Il me fallait plus d'expérience en Coupe du monde.

 Le lendemain nous, avions une autre épreuve en équipe, soit un relais en équipe. Nous étions une équipe de 4 (Emily, Dahria, Maya et moi) et nous devions faire à tour de rôle 5 km. Les deux premières filles, Emily et Dahria faisaient la course en classique et Maya et moi faisions la course en skate. Nous avons eu quelques malchances (Emily a tombé et Maya s'est trompée de parcours), donc nous avons fini au 13e rang. Pour ma part, j'ai eu un 5km très satisfaisant, soit parmi les meilleurs temps de la journée!

                               Notre belle équipe de relais!

Le lendemain, nous sommes retournés à la maison, au Canada et 5 jours plus tard, je participais à une Coupe Noram au Mont-Ste-Anne. Les autres filles qui étaient au Tour B ont décidé de sauter ces deux courses. Encore un peu sur le décalage, j'ai participé aux courses, ne sachant pas trop à quoi m'attendre. La première était un 5km classique. J'ai gagné avec une avance de 7 secondes. 

Le lendemain était une poursuite en skate. Nous partions donc selon les temps de la veille. Je suis alors partie la première. Pour m'assurer que le peloton qui se formerait derrière moi ne me rattraperait pas, je suis partie super vite. J'ai donc gagné avec une avance de 1 minute et demi sur la deuxième fille. Quelle course! Grâce à cette fin de semaine, j'ai gagné le maillot jaune, soit celui de la leader du circuit Noram.

La fin de semaine suivante, c'était les Championnats de l'Est à Cantley, une série de 3 courses noram. Cette fois, toutes mes compétitrice était là. La première journée était un sprint le vendredi. Je me sentais fatiguée, mais mon mental était bon. Puisque je ne m'attendais pas à faire aussi bien en cette journée, j'étais très heureuse de terminer 4e. Le lendemain, nous avions un 10 km skate. Je suis partie à vive allure et j'ai été capable de garder cette vitesse tout le long. J'ai réussi à gagner la course de 9 secondes sur la deuxième fille. 

Finalement, la dernière journée du Championnat était le 15 km classique départ de masse. Puisque j'étais la leader Noram, je partais en avant d'un immense peloton composé de 89 filles. La course a super bien été sauf que mes skis étaient super lents comparés aux autres filles... Je me faisais rattraper dans les descentes. C'est donc à ce moment que j'ai réalisé que si je voulais gagner, je devais donner un gros coup dans les montées. Au dernier tour, j'ai été capable d'augmenter le rythme. En haut d'une des dernières descentes, j'avais environ 10 mètres d'avance, mais Dahria Beatty me rattrapa comme si je n'avançais pas... J'ai donc fini en deuxième place, un peu déçue puisque je savais que j'aurais pu gagner si mes skis avaient été plus rapides. Après cette fin de semaine, j'avais encore le dossard jaune! Mon objectif était de le garder jusqu'à la fin de la série des coupes Noram. 

Nous avions deux semaine sans courses. Malheureusement, cela ne m'aida pas. Quand je suis arrivée aux prochaines Noram qui étaient à Prince Georges, mon corps était endormi. En plus, j'étais allée à Lake Louise avec l'Équipe Nationale faire un mini camp d'altitude avant les courses afin de me préparer pour le Ski Tour Canada qui s'en venait à grands pas. Cette fin de semaine de courses étaient composés de 3 épreuves, puisqu'il s'agissait maintenant des Championnats de l'Ouest. La première course était un 7,5km skate, une course dans laquelle je performe habituellement. Cependant, mon corps n'obéissait pas et refusait d'aller vite. Je me sentais horrible. J'ai terminé 5e, loin de la première place. J'étais un peu découragée, mais je devais me concentrer sur les courses suivantes. 

Malheureusement, le sprint classique ne s'est pas bien passé non plus... Je me sentais aussi horrible que la veille. J'ai quand même décidé de faire la dernière course qui était un 15 km classique. Une chance que j'ai décidé de la faire, car je me sentais beaucoup mieux! Mon corps s'était réveillé, et je me sentais comme moi-même à nouveau. J'ai gagné la course avec 52 secondes d'avance! Mais il était trop tard, j'avais déjà perdu le maillot jaune...

Une fois les Noram terminées, les qualifications pour le Ski Tour Canada l'étaient aussi. J'ai donc su que j'étais officiellement qualifiée pour le Ski Tour Canada, le plus gros événement nordique que l'Amérique à jamais accueilli! Pour ceux qui ne savaient pas, le STC est une série de 8 Coupes du monde qui ont eu lieu dans notre pays du 1 au 12 mars, donc dans un très court laps de temps. Courser dans le Ski Tour Canada a vraiment été une expérience incroybale et j'ai très hâte de vous raconter ça dans mon prochain article!

À bientôt pour d'autre nouvelles!

Cendrine :)

Back to Home
  • Rossignol
  • Aldente
  • Logo print en
  • Logo julbo seul
  • Facebook
  • Bf blue logo.jpg
  • Ted kalil
  • Logo cstj
  • Sportlog logo rbg hires
  • Can fund logo

Propulsé par Medalist