Cendrine Browne

ÉQUIPE NATIONALE & ESPOIR OLYMPIQUE

Coché!

Denis, mon agent, m’a de nouveau proposé de faire un texte avec moi. Le voici donc avec à la toute fin un commentaire de sa part que, pour de bonnes raisons, j’hésitais un peu à mettre. Vous comprendrez en le lisant.

COCHÉ!

La tonne de stress des dernières semaines vient de tomber! Louis va maintenant pouvoir dormir sur ses deux oreilles! C’est fait, Cendrine va représenter son pays aux Jeux olympiques d’hiver à Pyeongchang! Elle réalise son rêve de petite fille!

Les dernières semaines ayant été une montagne russe d’émotions, l’annonce de sa sélection pour les Jeux, de surcroit après le sprint alors qu’elle ne s’y attendait pas du tout, l’ont libérée d’une pression presqu’insoutenable. Sa décision de ne pas festoyer à Noël, de se reposer et d’accorder toute l’attention possible à sa préparation pour ces sélections ont donc porté fruit! Une visite chez ses grands-parents après les sélections devenaient alors un incontournable.

                            Un petit selfie avec grand-papa!

Les jours qui ont suivi le moment magique ont été on ne peut plus excitants. Cendrine après les compétitions a eu peine à se déplacer tellement les gens voulaient la féliciter et lui dire à quel point ils étaient fiers d’elle. Ces journées chargées en émotion lui ont quand même drainé de l’énergie alors elle profitera des prochains jours du confort douillet de la résidence familiale à Prévost pour refaire le plein! 

                   Photo d'après course avec la famille!

Départ dès lundi pour un camp d’entraînement préolympique à Livigno où le volume d’entraînement en altitude sera au menu! C’est après la compétition de Seefeld à la fin de janvier que notre fondeuse se dirigera vers la Corée.

D’une simple volonté de profiter du moment magique que lui offriront les Jeux, ses objectifs ont évolué au cours des deux dernières années à maintenant vouloir obtenir un « top 30 ». Êtes-vous vraiment surpris?

Notre future olympienne voudrait idéalement participer à toutes les épreuves ce qui devrait s’avérer possible. Seule la composition du sprint par équipe reste à déterminer ce qui présage bien pour ses intentions. Tenter le plus possible de s’amuser sera assurément sa meilleure carte à jouer pour réaliser ce fameux « top 30 ».

Elle ne va pas seule à Pyeongchang, physiquement et virtuellement. Sa mère et son beau-père l’y accompagneront. Si jamais son copain réussit l’exploit de concilier une absence en plein milieu de sa session à l’université en génie avec un déplacement de deux à trois semaines en Corée, il sera là lui aussi.

Elle sait aussi que vous tous, qui l’avez supportée et avez cru en elle, serez là tout près! 

Cendrine ne saurait assez remercier tous ceux qui de près ou de loin ont été là avec elle. Cela va donc de soi qu’on se permette de les mentionner :

- Jean-François de RSSW

- Canadian Athletes Now Fund 

- Formica 

- Fondation Nordiques

- Fondation d'athlète d'excellence du Québec

- Bauerfeind Medical Canada

- Al Dente-Centre Dentaire

- Cégep de Saint-Jérôme

- Eye-Am-Soins oculaires 

- SportLog

- Excellence sportive Québec-Lévis

- INS 

- Rossignol

- Exel

- Routine

- Julbo Eyewear

- Ski de fond Canada

- Ski de fond Québec

- CNEPH

- Club Fondeurs Laurentides

- Gouv. fédéral et provincial


Merci de plus à : 

- Louis Bouchard

- Charles Castonguay 

- François Pépin

- Ses coéquipiers du CNEPH et de l'équipe nationale

- Isabelle Trottier (physio)

- Karine Husson (masso)

- Mireille Belzile (médecin)

- Christiane Trottier (psychologie sportive)

- Denis Villeneuve (agent)

- Ted Kalil

- Pierre Shanks

- Alain Dionne, Yan Gratton, Jean-Marc Étier, Rémi Brière, Godefroy Bilodeau

- Benoit Théroux

- François Piuze 

- Tous les professeurs qui l'ont accommodée à la Polyvalente St-Jérôme, au Cégep de St-Jérôme, à l'Université Laval et au HEC.

Le plus beau merci va, vous l’aurez compris, à sa famille, avec une petite mention spéciale à sa mère Julie Bruneau et à son copain Benjamin St-Onge!


Le commentaire du rédacteur en terminant!

Je me permets un commentaire éditorial qui décrit de Cendrine le petit côté que j’ai découvert en la côtoyant ces dernières années. Au-delà du talent comme athlète, ce sont le dévouement lors de toutes ces années, la rigueur et cette capacité de ne jamais se laisser abattre qui ont mené Cendrine aux Jeux. Sa discrétion n’a d’égal que son acharnement à vouloir faire de la vie un dépassement de soi. Vous auriez dû la voir lors des sélections, inspirante, avec son sourire légendaire et son regard éclatant empreint de détermination. Le reflet de tout ce que le sport peut procurer de bonheur!

 Crédit photos: Mario Walker

Back to Home
  • Logo print en
  • Can fund logo
  • Img 2703
  • Alcoa
  • Aldente
  • Bf blue logo.jpg
  • Ted kalil
  • Logo cstj
  • Logo1
  • Sportlog logo rbg hires
  • Rossignol
  • Exel
  • Julbo logo1

Propulsé par Medalist